Soutenir les territoires


L’UNAT soutient les territoires :

L’UNAT agit pour faire reconnaitre le rôle du Tourisme Social et Solidaire comme aménageur des territoires et moteur de l’économie locale. Qu’il s’agisse des destinations mer, montagne, campagne ou ville, nos membres contribuent à faire vivre les lieux où ils sont implantés.Un aménagement respectueux des territoires.

Equitation dans les monts de Blond

Marco Polo©CRT Limousin

Nos membres sont gestionnaires ou propriétaires de 1 600 établissements répartis sur les destinations mer, montagne, campagne ou ville. Présents sur l’ensemble des territoires, les établissements et les séjours de notre secteur maintiennent un tourisme équitable dans la répartition des revenus et l’utilisation des ressources.

L'équilibre entre les trois dimensions du développement durable

130 millions d’euros ont été investis de manière relativement équilibrée en France.
UNAT, 2013

53% des investissements situés dans une commune de moins de 3 000 habitants ont renforcé le dynamisme des territoires les plus fragiles et les plus enclavés. A l’inverse, 40% des investissements situés dans une commune touristique ont contribué à agir pour le départ en vacances et favoriser la mixité sociale des destinations les plus attractives, et bien souvent onéreuse. Les acteurs du tourisme social et solidaire concilient développement durable et attractivité touristique afin de ne pas dilapider les ressources pour les générations futures. Ils s’engagent à suivre les 8 principes d’engagements en matière de Développement Durable.

Le saviez-vous ?
Ce sont des organismes du tourisme social et solidaire qui furent les premiers à proposer des aménagements pour faciliter la démocratisation et la pratique des activités : sentiers de randonnée pédestre, pistes de ski de fond, pistes cyclables, aménagement des rives le long des cours d’eau…

Créateur de richesses et moteur pour l’économie sociale

Les établissements jouent un rôle social majeur en dehors de leur mission strictement touristique. Ils favorisent la création et le maintien d’emplois, de services et d’activités sur le territoire sur lesquels ils se trouvent :

  • La mise en place d’initiatives sociales, culturelles et sportives
  • La restauration pour les scolaires et les personnes âgées
  • L’ouverture de centres de loisirs sans hébergement, de halte-garderie ou encore l’hébergement social temporaire.
  • La mise en place d’actions de prévention pour la santé, de projets d’insertion professionnelle…

Ces activités répondent à une demande locale qui ne peut pas toujours être satisfaite par les services de la commune ou par le secteur lucratif.

Pour 1€ de subvention reçu, 7,9€ de richesse nationale créés.
UNAT, 2012
Les établissements sont aussi créateurs de richesse avec des retombées nettes estimées à plus de 175 millions d’euros sur le territoire.

justo neque. quis, consectetur ultricies luctus lectus